S’organiser avec un poste fractionné

31 août

Comme beaucoup (surtout en début de carrière), je suis en poste fractionné cette année.

Les postes fractionnés, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des remplacements à l’année de congés parentaux (à 50 ou 75%), des compléments de décharge de direction.
Donc en gros on remplace ces personnes pour 1 jour par semaine, 2 jours par semaine ou plus…

Les avantages : 

Moins de réunions puisqu’on les partage sur les différents postes.
Répartition des domaines/disciplines, donc moins de matières à préparer. Et en plus, si on arrive à avoir plusieurs classes sur le même niveau on peut faire en sorte d’avoir les mêmes domaines, donc on optimise les temps de préparation de la classe.
La formation : devoir s’investir et entrer dans les pas d’autres enseignants, tout en gardant sa propre façon de faire imposent une flexibilité importante. Ces postes sont donc très formateurs puisqu’on découvre plusieurs fonctionnements d’écoles, plusieurs fonctionnements de classe différents. Mais attention, l’important est de toujours garder sa propre empreinte !

Les inconvénients : 

Une organisation du tonnerre à mettre en place.
Deux ou trois fois plus de prénoms à retenir (tant pour les élèves que pour les équipes)
A partir du cycle 2, on doit caser les temps de correction sur la journée de classe et c’est parfois compliqué à gérer.
Comme on est une seule journée (ou deux) dans chaque classe, on est souvent de service « d’office », donc finalement, on est de service toute la semaine.

Mes astuces : 

Pour ma part cette année je suis sur 3 écoles, donc 3 classes.
J’ai eu de la chance car je n’ai que du cycle 1 (je connais plusieurs collègues qui, malheureusement, ont tous les cycles mélangés…. Pour peu qu’ils aient en plus des classes à double-niveau…)

Pour me simplifier la tache et me retrouver plus facilement dans tous mes documents, j’ai opté pour un code couleur : l’école du lundi en rose, l’école du mardi en vert et l’école du jeudi/vendredi en orange. Ainsi, lorsque j’imprime des prép’, des documents administratifs (sorties, commandes, cahier-journal) ou autres, je peux les classer plus facilement.

Pour ce qui est des préparations justement, nous avons réussi à nous répartir les domaines dans toutes les classes. Et oui, même en maternelle c’est possible !
Ainsi, mes collègues qui sont à 75% prennent ceux qui nécessitent un suivi plus laborieux (comme l’écriture par exemple, ou encore la phonologie), alors que moi j’ai plutôt les formes et les grandeurs, ou encore explorer le monde.
Voici pour exemple la répartition avec mes GS :

Mélodie

XX

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS :

L’écrit :

Þ     Ecouter de l’écrit et comprendre

Þ     Graphisme décoratif

S’ouvrir à la diversité linguistique :

Þ     Anglais

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS :

L’écrit :

Þ     Découvrir le principe alphabétique

Þ     Commencer à écrire seul (cahier d’écriture)

Þ     Phonologie

Þ     Commencer à produire des écrits et en découvrir le fonctionnement

L’oral :

Þ     Oser entrer en communication

Þ     Echanger et réfléchir avec les autres

Þ     Comprendre et apprendre

AGIR, S’EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS LES ACTIVITES PHYSIQUES :

Collaborer, coopérer, s’opposer

Þ     P1 : jeux collectifs

Þ     P2 : jeux de ballons

Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variés :

Þ     P3-P4 : gymnastique

Þ     P4-P5 : roule et glisse

Þ     P5 : piscine

AGIR, S’EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS LES ACTIVITES PHYSIQUES :

Agir dans l’espace, dans la durée, sur les objets :

Þ     P1-P2-P5 : athlétisme

Þ     P4 : activités avec des engins

Þ     P5 : golf

Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variés :

Þ     P1 : handisport

Þ     P2 : parcours

Þ     P5 : orientation

Communiquer avec les autres à travers d’actions à visée expressive ou artistique :

Þ     P1 : relaxation, expression corporelle

Þ     P3 : danse

Þ     P5 : cirque

Collaborer, coopérer, s’opposer

Þ     P3 : jeux de lutte

Þ     P5 : jeux collectifs

AGIR, S’EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS LES ACTIVITES ARTISTIQUES :

Þ     Dessiner

Þ     Réaliser des compositions plastiques, planes et en volume

Þ     Observer, comprendre et transformer des images

Þ     S’exercer au graphisme décoratif  

Þ     Jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et chansons

Þ     Explorer des instruments, utiliser les sonorités du corps, affiner son écoute

Þ     Pratiquer quelques activités des arts du spectacle vivant

CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE :

v  Explorer les formes, les grandeurs et les suites organisées

CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE :

v  Découvrir les nombres et leurs utilisations

EXPLORER LE MONDE :

v  Se repérer dans le temps et l’espace

EXPLORER LE MONDE :

v  Le monde du vivant

v  La matière

v  Les objets

v  Utiliser des outils numériques

Ensuite, nous avons convenu que j’aurai quelques moments rien qu’à moi (parce que C’EST AUSSI MA CLASSE). C’est ainsi que je fais l’anglais et les ateliers philo avec mes GS, ou encore de la musique avec mes PS. Comme ça, c’est maitresse Mélo qui sera associée à ces moments et ça permet de me différencier et de trouver ma place.

Côté fournitures, j’ai longtemps hésité à prendre un cahier par classe, mais je me suis dit que c’était un coup à partir le matin mal réveillée avec un mauvais cahier.
Donc, finalement, j’ai opté pour mon cahier de la maitresse dans un porte-vue adaptable (que vous pouvez trouver ici). Il présente l’avantage de pouvoir insérer des intercalaires, des feuilles transparents ou des feuilles de papier. Je retrouve ainsi tous mes documents de mes trois écoles en un seul endroit. Là encore, j’utilise mon code couleur avec les intercalaires et les feuilles imprimées sur mon papier coloré.

Voici mon cahier de la maitresse que vous pouvez utiliser : en PDF ou encore en format Word

J’ai également un (très) gros classeur à levier dans lequel je range mes documents administratifs (programmations, progressions, listes, arrêté de nomination, cahier-journal…) et mes prép pour la période en cours (au moins) ou celles à venir sur l’année (et oui, j’arrive à programmer sur du long terme parfois !) J’utilise là encore des intercalaires avec les mois de l’année, ainsi tout est trié, rangé par période. Et dedans on retrouve mes feuilles colorées.
Ainsi, les deux (cahier + classeur) restent en permanence dans ma sacoche et hop ! l’affaire est dans le sac !

Communication et transmissions : 

L’inconvénient de travailler en fractionné, c’est qu’on doit être en continuité avec les collègues sans jamais les voir (ou rarement).

Là encore, une question se pose : comment communiquer ?
Alors oui, de nos jours il y a les téléphones, les mails et tout ça tout ça. Sauf que : à quelle heure pensez-vous pouvoir tout taper, enregistrer et transférer à votre collègue le soir, sachant qu’il doit encore le lire avant de reprendre la classe le lendemain ? Sauf que, le téléphone c’est long pour écrire et détailler une journée de classe, et par oral on en oublie la moitié (mais si mais si !)

Donc, voilà ce que je fais :
Dans chaque classe il y a un petit cahier de liaison entre collègues dans lequel on écrit les informations relatives aux nouvelles (dates de réunion, absences ou informations concernant les élèves).
Ensuite, je laisse un exemplaire de mon cahier journal annoté (si !). J’utilise pour ça le site Edumoov (que je vous conseille grandement !!). Lorsqu’on télécharge son cahier journal, on peut ajouter un espaces « notes » après chaque séance et ainsi indiquer au collègue ce qui s’est passé. C’est top !
En plus de ça, j’utilise des fiches « que faisons-nous aujourd’hui » qui, en un seul coup d’oeil, permettent de voir ce qui a été fait. Inutile de (re)préciser que ces fiches sont imprimées sur le papier coloré de la couleur de l’école, toujours en lien avec mon code couleur. Cela me prend 2 minutes pour la remplir et mes collègues savent tout !

Vous pouvez télécharger un modèle de fiche ici : Que faisons

Enfin, je deviens une addict des fiches à cocher pour les évaluations.
Comme en plus j’ai la chance d’avoir des ATSEM dans toutes mes classes (parfois à temps partiel, mais c’est déjà ça !), je leur donne pour les ateliers une grille de compétences et/ou d’observation à cocher. Ainsi, j’ai une trace de ce qu’elle a remarqué, et j’en laisse une copie à ma collègue pour qu’elle en ait connaissance aussi.

 

Je ne prétends pas être un modèle d’excellence et cet article n’a pour vocation qu’à vous donner des idées, des pistes de réflexions quant à votre propre organisation.
Si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à me le faire savoir en me contactant directement !

Bonne rentrée !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus